quel portail pour une entrée en pente ?

Le portail placé à l’entrée d’une propriété permet notamment d’en sécuriser et d’en filtrer l’accès. Par ailleurs, s’il est bien choisi, le portail peut aussi embellir l’entrée de votre domaine. Lorsqu’il est question de portail, on a généralement le choix entre les portails battants d’une part et les portails coulissants d’autre part. C’est notamment dans le cas où l’entrée de la propriété est en pente que le choix entre ces deux types de portails prend toute son importance. En effet, pour ce genre de configuration de terrain, c’est surtout le portail coulissant qui est le plus convenable. Toutefois, le portail battant peut aussi très bien être utilisé pour les entrées en pente. Le point.

Le portail coulissant, le modèle le plus adapté pour une entrée en pente montante

Si votre terrain présente une pente qui monte depuis l’emplacement du portail vers la maison, un portail coulissant sera le plus idéal !

En effet, le portail coulissant s’ouvre latéralement en glissant vers la gauche ou vers la droite de son emplacement. Le vantail du portail coulissant ne risque pas de se heurter à la pente montante lors de son ouverture (comme le ferait un portail battant s’ouvrant vers l’intérieur). Toutefois, vous devez bien évidemment prévoir un espace de débattement suffisamment long à gauche ou à droite de l’emplacement de votre portail coulissant pour garantir son ouverture. Cet espace doit notamment avoir une longueur au moins égale à celui du vantail du portail coulissant.

Vous avez maintenant le choix entre les portails coulissants sur rails et les portails coulissants autoportants (qui n’ont pas besoin de rail de guidage).

Le portail battant s’ouvrant vers l’extérieur, une solution possible pour les entrées en pente

Le portail coulissant est le genre de portail le plus adéquat pour une entrée en pente montante. Cependant, cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas recourir à un portail battant dans ce cas de figure. En effet, vous pouvez opter pour un portail battant qui s’ouvre vers l’extérieure, mais à condition que ses vantaux n’empiètent pas sur la voie publique (le trottoir ou la chaussée) lors de leurs ouvertures (ce qui est interdit par la loi). Pour éviter un tel empiètement, vous devez prévoir un espace au moins égal à la longueur d’un des vantaux de votre portail battant devant l’emplacement du portail.

Le portail battant s’ouvrant vers l’intérieure, une solution envisageable également

Le portail battant s’ouvrant vers l’intérieur est le modèle à éviter si vous avez un terrain en pente montante allant de votre portail vers la maison. En effet, les vantaux risqueraient, dans ce cas, de racler ladite pente, empêchant ainsi leur ouverture. C’est pour cela que les portails coulissants ou les portails battants s’ouvrant vers l’extérieur sont les plus indiqués dans ce genre de situation.

Néanmoins, il existe maintenant des modèles de portails battants spécialement prévus pour les entrées en pente montante. Il s’agit notamment des « portails battants avec gonds régulateurs de pentes ». Ces derniers ont la particularité de pouvoir s’ouvrir en s’inclinant en fonction de la pente (avec une inclinaison allant de 5 % à 30 %, soit 3 à 17 degrés d’inclinaison). Ces genres de portails battants ne s’ouvrent pas en pivotant sur un axe fixe, mais font déporter les vantaux en basculant. C’est-à-dire que lors de leurs ouvertures, leurs battants se relèvent progressivement afin de ne pas toucher le sol lors de leur ouverture vers l’intérieur.